Billetterie en ligne
culturetvous.fr : concerts, spectacles, événements...
Imprimer Partager
Vous êtes ici
Accueil /// Actualités
retour

/// Interviews

Flox

Publié le 5 Septembre 2017

À l’occasion de son passage en concert au Mée-sur-Seine, le 20 octobre, dans le cadre des Amplifiés, Florian Gratton – alias Flox – vous fait découvrir son univers musical décontracté et acidulé. Rencontre avec cet électron libre de la scène reggae.

  • La musique, c’est une passion de jeunesse ?

    Je suis né en Grande-Bretagne et j’ai commencé à en faire lorsque j’ai emménagé en France à l’âge de 11 ans. Depuis je n’ai jamais vraiment arrêté, mais j’ai un peu tâtonné avant de m’y consacrer pleinement. Je suis un touche à tout : j’ai fait une école d’Arts appliqués, travaillé dans l’informatique et j’ai finalement décidé de me focaliser sur la musique pour en faire mon métier ,il y a dix ans.

    Quelles sont vos influences ?

    Je suis un grand fan du groupe The Police, sans doute à cause de mes origines britanniques, mais aussi parce que c’est pour moi un groupe qui représente parfaitement le style « fusion » qui me plaît tant : ce mélange des genres qui fait de leur musique un style unique et indéfinissible. Parallèlement, le travail de Linton Kwesi Johnson, alias LKJ, m’a aussi beaucoup inspiré : ce poète jamaïcain a été l’un des précurseurs de la poésie « dub » et ses textes ont été une véritable révélation dans mon parcours d’artiste, car je m’efforce de donner une certaine profondeur aux textes de mes chansons.

    Comment décrire votre style ?

    Lorsque j’ai été découvert par Radio Nova, le nom de « nu reggae » m’a été attribué et je dirais que cela résume assez bien mon travail. Ma musique est définitivement reggae avec quelques sonorités electro et groovy : un mélange peu commun finalement, et je crois bien être le seul à représenter ce sous-genre du reggae en France ! Je suis un personnage hybride, à mi-chemin entre différents styles.

    Quels sont vos projets ?

    Le dernier album, Homegrown, date de 2015 et le concert du Mée-sur-Seine sera l’une des dernières étapes de ma tournée. Je suis en train de boucler mon sixième album, dont la sortie est prévue cet automne. Vu que les dates correspondent, il est très probable que le public du Chaudron découvre des morceaux exclusifs pendant ce concert… !